17 nov. 2018

Venise grandeur et déclin

Allégorie de la foi

Le Grand Palais présente en ce moment une très belle exposition sur Venise au XVIIIe siècle, à son apogée, mais aussi tournée vers son déclin. On y trouve des tableaux des grands maîtres de cette époque, des sculptures, bas-reliefs, ornements, fort bien présentés et fort bien mis en valeur. Une (trop) petite partie est réservée à la musique avec un portrait de Farinelli, et des instruments, devant lesquels on peut entendre, en prêtant l'oreille, de la musique de Vivaldi et de ses contemporains.


Il y a donc une grande variété d'objets et d'œuvres, tous typiques de cette floraison artistique locale, qui, hélas, allait vite retomber, mais quel feu d'artifice en attendant ! Un régal des yeux en tous cas, pour une exposition où on ne se bousculait pas, ce qui est très rare, et où on pouvait prendre tout son temps pour détailler un tableau, admirer longuement une sculpture, et observer tous les détails d'une magnifique porte peinte.


Détails d'un Canaletto

Un petit bémol toutefois, l'entrée à 14 euros semble bien chère, sans tarif spécial pour les seniors ! L'exposition Caravage au musée Jacquemart André, est, elle, à 16 euros, et 15 pour les seniors, et c'est quasi pareil au Louvre, donc j'avais encore des illusions sur la démocratisation de la culture... 

16 nov. 2018

Le musée de la Franc-Maçonnerie


Situé dans l'immeuble du Grand Orient de France, rue Cadet à Paris, ce musée est très bien fait. Il renferme de nombreux objets maçonniques (service de table, ornements, documents) qui retracent tout l'historique de cette société secrète depuis son émergence au XVIIIe siècle. 


Peut-être un peu difficile à comprendre si l'on n'a pas la moindre notion de ce qu'est la Franc-Maçonnerie... Mais dans ce cas, il y a des visites guidées tout à fait passionnantes et fort explicatives. Dans les autres cas, on ne peut qu'admirer ces objets vénérables (sans jeu de mot), très bien mis en valeur.


Il faut aller visiter ce musée, histoire de démystifier ce qui n'est plus un mystère, et de mieux comprendre l'histoire fort complexe de cette société aux ramifications nombreuses et fort différentes les unes des autres. 

11 nov. 2018

Le désert


J'aime beaucoup cette image, trouvée sur Facebook. Elle montre parfaitement les soucis rencontrés par les ruraux pour trouver médecins ou hôpitaux.

Nous sommes un peu mieux dans ma campagne :

* Médecin généraliste : 25 kms. Il y en a plus près (10kms), mais ils sont surchargés et ne prennent pas de nouveaux clients. Aucun ne vient à domicile.
* Ophtalmologiste : 20 kms avec rendez-vous à prendre d'une fois sur l'autre, sinon, attente de 6 mois.
* Hôpital : 20kms. Mais ce peut être beaucoup plus s'ils n'assurent pas la spécialité que l'on cherche, de 60 à 80 kms selon l'établissement.
* Spécialistes (rhumatologue, cardiologue, etc..) : de 20 à 30 kms, mais avec attente entre 6 mois et 1 an.....

Donc, vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade comme disait Francis Blanche, parce que s'il faut payer de sa poche le taxi (la Sécu ne rembourse pas ce genre de visite) pour aller consulter, vaut mieux ne pas en avoir besoin ! Quant aux délais, c'est l'idéal pour faire faire, justement, des économies à la Sécu, parce que s'il faut attendre six mois pour voir le spécialiste, ou on est guéri, ou on est mort !!

2 nov. 2018

Sont-ils devenus fous ?

On se demande parfois si nos dirigeants ne marchent pas sur la tête ! Une parlementaire qui conseille de changer de mode de transport, et d'utiliser une trottinette.... Parfait pour la mère de famille qui conduit ses enfants à l'école ou qui va au supermarché, idéal de nuit sur une route de campagne, n'est-ce pas madame ?

Et cet autre, ministre je crois, qui estime que le voile musulman n'est pas pire que le voile catholique... Qu'il vient d'inventer, ou alors il confond avec les mantilles que les belles espagnoles mettaient pour aller à l'église... Avant guerre !

Et ce député qui pense qu'il faut interdire aux personnes de plus de 70 ans de conduire leur voiture... Evidemment, il y a le métro et les autobus qui desservent toutes les campagnes, même les plus isolées, on n'a qu'à les utiliser voyons, et si il n'y en a pas, eh bien on va à l'EPHAD à 3000 euros mensuels, les retraités sont bien assez riches pour ça !

Il faudrait quand même qu'avant de postuler à un poste donnant des responsabilités gouvernementales, chaque candidat aille vivre quelques mois en zone rurale, à 10kms du boulanger le plus proche, et 20kms du médecin. Allons, on n'est pas méchant, on lui laisse une voiture quand même, histoire qu'il réalise ce que coûte un plein d'essence.

Il serait bien aussi qu'en rentrant en Région Parisienne, il n'ait plus de voiture, et habite en banlieue, afin qu'il ait une petite idée de ce que sont les trajets en TER (même quand ils ne sont pas en grève), ou dans la ligne 13 du métro. Allons, on n'est pas méchant, on lui laisse sa trottinette !

Enfin, pour parfaire leurs connaissances sur la vie quotidienne de leurs concitoyens, ceux pour (contre ?) lesquels ils vont élaborer des lois, je suggère un stage d'au moins six mois dans une entreprise privée, tiens, par exemple, aide-soignant dans un hôpital, ou aux trois-huit dans la métallurgie (trajets transports en commun inclus), avec salaire à peine supérieur au SMIC. Allons, on n'est pas méchant, on n'ira pas au-delà des six mois !

Si nos dirigeants étaient un peu moins déconnectés de la réalité quotidienne de leurs administrés, peut-être qu'ils seraient moins ridicules dans leurs affirmations ? Et plus justes dans les lois qu'ils élaborent ?

25 oct. 2018

Kylian for ever

Kylian Mbappé explique pourquoi il a reversé toutes ses primes de la Coupe du Monde :

Je n'avais pas besoin d'être payé pour défendre les couleurs du pays. Je gagne assez d'argent, beaucoup d'argent. Donc je pense que c'est important d'aider ceux qui sont dans le besoin. Beaucoup de personnes souffrent, ont des maladies. Pour des gens comme nous, donner un coup de main, ce n'est pas grand chose. Ça ne change pas ma vie, mais ça change la leur. Et si c'est le cas, je le fais avec plaisir.

Ne pas oublier non plus qu'il a invité à ses frais une trentaine d'enfants du club de foot de Bondy, avec leurs accompagnateurs, en Russie pour suivre le match.

Alors, merci jeune homme, vous êtes un exemple pour ceux de votre âge (et les autres !), vous êtes le petit fils que toute grand mère rêve d'avoir, et en plus, vous jouez très bien au foot.

Oui, je sais, il n'a pas été formidable contre Naples, et alors ? C'est pas une machine non plus, c'est un humain !