15 déc. 2009

Des traces partout

Depuis quelques temps, on stigmatise beaucoup les réseaux sociaux sur Internet, ainsi que les sites de micro blogging, en faisant remarquer que ceux-ci sont bien loin de respecter l'anonymat, et que de nombreuses données, qui devraient rester personnelles, sont étalées au grand jour. S'ensuivent les bons conseils de prudence, de modération, de prise de conscience du danger, etc...

Mais, même si on ne participe pas aux réseaux sociaux, on s'aperçoit qu'il suffit de bien peu de chose pour que Google retienne vos noms et prénoms : avoir un site web perso, un blog, avoir répondu sur un forum de discussion, posté une image, ou toutes actions similaires. Certes, on peut dire qu'il s'agit là d'un acte volontaire, que l'on n'était pas obligé de maintenir un site web sous son nom véritable, ni de participer à un forum, mais alors quid des autres mentions dont on n'est nullement responsable ? Vous faites partie d'une association qui a un site web ? Vous avez une fonction locale ? Votre entreprise existe sur le Web ? Eh bien, ça suffit pour que votre nom apparaisse dans les résultats de recherche de Google.

Et dans ce cas, on va trouver de tout, votre score aux élections locales, votre poste dans l'association, en passant par vos publications, et vos fonctions professionnelles ! Au milieu de toutes ces informations, plus ou moins intéressantes, plus ou moins personnelles, on va trouver de tout, du vrai et du faux, des emails obsolètes, mais aussi des renseignements précis concernant des homonymes et là, ça peut être ou drôle ou pas du tout selon son degré de philosophie. Imaginez un peu, vous vous appelez Roselyne Denfer (nom inventé bien sûr), vous faites une recherche sur ce nom, et vous trouvez.... une Roselyne Denfer, musicienne à la Philharmonique de Saint-Martin, c'est bon, c'est bien vous, mais voilà une nouvelle entrée : Roselyne Denfer - Directrice marketing de la société Machin, là, ce n'est pas vous, mais à la limite, ce n'est pas trop grave, par contre, si le parcours personnel de votre homonyme est, disons, un peu douteux... dans le genre votre prénom et nom trouvés sur des blogs spéciaux ou en signature de messages à caractère.. particulier, ça peut devenir gênant !

Une expérience amusante : tapez dans la barre de recherche de votre navigateur votre prénom et votre nom, voire ceux d'une de vos connaissances, ça peut être très étrange.... quant à l'anonymat, sur Internet, ben..... même si on ne fait rien personnellement, c'est quand même un leurre !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Le score d'une personne aux élections locales, son engagement au sein d'une association, ou la liste de ses publications ne font plus partie de la sphère privée. Dans ce cas où est le problème si son nom apparait dans un moteur de recherche ? Je suis certain qu'en ce moment la dite personne est en train de spammer Wikipédia pour que son article soit restauré.

olivier a dit…

"où est le problème si son nom apparait dans un moteur de recherche"

C'est qu'on est loin de s'imaginer tout ce qui peut être enregistré ou indexé à l'insu de son plein grès.
On participe à la réalisation d'un écrit, celui ci est mis en ligne, sans qu'on soit averti, et son nom apparaît sur un moteur de recherche avec adresse, numéro de téléphone.

Pour vivre tranquille, vivons caché :-)

darkoneko a dit…

Tous les scores des parties des divers tournois de [[Jeu de go]] auquel j'ai participés sont ancré à jamais sur le net.

Je me dis que les gens qui zieutent mon nom sur google (genre les DRH lisant un CV) doivent avoir de bonne surprises... :)