14 avr. 2010

Des formules de politesse

A l'heure du courrier électronique et des forums de discussion, les formules de politesse alambiquées que l'on utilisait dans le courrier dit commercial ou officiel sont devenues quasiment obsolètes. Fini les salutations distinguées, les sentiments les meilleurs, et autres parfaites considérations que l'on était prié d'agréer.

A la place ? Bisous et bises, si on est intime avec son interlocuteur, ou affectueux ; salutations, ou sincèrement vôtre (sincerely yours dans le texte), amicalement sinon ou similaire, ou encore à plus, salut, ou plus sobre encore. Un mot que l'on rencontre souvent est cordialement. Là, ça peut être un terme bateau, que l'on peut rencontrer dans une mailing list, mais ça peut aussi vouloir dire "je suis poli, mais je n'en pense pas moins", c'est souvent une façon un peu méprisante et un tant soit peu irritée de faire comprendre à son correspondant que sa remarque est inopportune, inintéressante ou stupide, mais qu'on ne s'abaissera pas jusqu'à oublier un minimum de marque d'éducation.

Tout ça est quand même bien un peu hypocrite, et ceux auxquels on affirme que l'on a pour lui les meilleurs sentiments, la plupart du temps, on s'en fiche complètement ! M'enfin, c'est la vie sociale qui veut ça....

Donc, je vous prie de croire, cher lecteur, à l'assurance (l'expression) de ma parfaite (ou profonde) considération !! A moins que vous préfériez mon profond respect ou mes respectueux sentiments.. allez best regards, c'est plus simple.

3 commentaires:

olivier a dit…

Ah, ces formules de politesses, je les ai en horreur.
Je ne sais jamais quelles formules ajouter à une personne que je ne verrais sûrement jamais, qui se moque de cette formule qu'elle ne lit même pas.

Coyau a dit…

Parfois on en voit passer de vraiment sincères dans le genre "au plaisir de ne plus entendre parler de vous".
Ou bien le mythique "veuillez agréer etc."

Floflo a dit…

Wikipédiquement vôtre ou Wikipédialement vôtre, ça le fait? ;) ^^