28 oct. 2010

Deux ans déjà....

Il y a deux ans aujourd'hui, j'étais élue administratrice sur Wikipédia, et recevais en même temps qu'un balai, quelques boutons supplémentaires sur mon interface utilisateur, destinés à effectuer quelques tâches de maintenance dévolues à ce nouveau statut. Et depuis, je m'emploie à les utiliser du mieux possible, enfin, j'essaye.. Ces deux années de travail ancillaire non rétribué m'évoquent quelques réflexions. Il me semble qu'on pourrait résumer la fonction avec trois lettres, trois P :

P comme patience : Parce que c'est lassant d'expliquer sempiternellement la même chose à des gens qui ne se donnent jamais la peine de lire la moindre page d'aide, ou confondent l'encyclopédie avec leur blog personnel, un réseau social, ou un site gratuit d'annonces publicitaires. Aussi parce que ce n'est jamais très agréable, même si on en prend l'habitude à force, de se faire insulter (même pas en bon français), ou menacer, voire de récupérer des commentaires injurieux sur son blog (Cf un billet précédent).

P comme pondération : En rapport avec le P précédent, parce qu'il est toujours difficile de distinguer entre le malveillant et le maladroit, le message adressé étant bien entendu différent selon les cas. Si le dialogue se poursuit, ce qui n'est pas toujours le cas, on voit alors très vite à qui on a à faire, et on peut réagir de façon plus précise, en essayant de trouver les arguments les plus percutants, ou en stigmatisant plus vivement l'erreur, voire en allant plus loin.

P comme prudence : Là, c'est plus technique. En cas de blocage d'une IP, essayer de voir si elle est dynamique ou pas, ce qui peut tout changer quant à la durée effective, n'est pas évident (pour moi). Ou encore, pour un compte enregistré, savoir s'il vaut mieux bloquer indéfiniment ou pas en fonction de la "gravité" de la faute et/ou de la récidive, se poser la question de lui permettre ou pas de modifier sa page de discussion (en prenant le risque qu'il s'en serve comme d'une tribune pour menacer son contradicteur de toutes les foudres divines et pénales possibles). Ou enfin s'il est plus efficace de protéger un article à la création plutôt que de bloquer le contributeur qui insiste (et qui pourrait faire alors appel à un copain pour recréer la page fautive)... Là, c'est une question de feeling, d'appréciation personnelle, je ne sais pas s'il y a une règle qui s'appliquerait à tous les cas.

Il y a aussi des bons et des mauvais côtés dans le "métier". Deux exemples :

Il est très désagréable et fort démotivant de voir certains contributeurs malveillants soutenus par des "collègues" qui ne pratiquent plus de maintenance depuis longtemps, et prônent un angélisme bien dépassé depuis l'arrivée du web 2.0... estimant qu'avoir écrit une sottise ou une grossiereté sur un article n'était que le fait de la maladresse d'un nouveau contributeur et qu'en le lui reprochant, on risquerait de le faire fuir.

Il est par contre tout à fait agréable quand, suite à un conseil pour éviter une erreur (dans le fond comme dans la forme), un dialogue constructif s'amorce, qu'on puisse aider un nouveau qui n'est pas encore au fait des arcanes (complexes, on le reconnaît tous) de Wikipédia, l'encourager, et lui permettre à l'avenir de contribuer efficacement. Et même que parfois on est remercié !

De toutes façons, il ne s'agit pas d'une occupation obligatoire. Quand on en a marre, quand on ne supporte plus les bavards inutiles et les âneries en SMS, on peut aller voir ailleurs ce qui se passe, poser tranquillement son balai dans le placard, et.... écrire des articles, par exemple !! En essayant de moins maltraiter la langue française que dans l'exemple ci-dessous (copié/collé hier) : les animaeux resemble a des drangon des oisaeux ou encort des chevals volants.

2 commentaires:

Arkanosis a dit…

Joyeux anniversaire Theoliane !

J'en profite pour te féliciter et te remercier pour tout l'excellent travail que tu fais avec ton balai :)

olivier a dit…

Que le temps passe vite !
Félicitations pour être restée si longtemps à cette fonction si gourmande en temps et qui semble bien ingrate.
Au risque de me répéter, je trouve que Wikipédia ressemble tout de même à une énorme usine à gaz qui nécessiterait une grande cure de simplification.

En ce qui concerne les modifications qui sont apportées aux articles existants, et pour éviter les "saccages", pourquoi ne sont ils pas systématiquement bloqués et soumis à une approbation avant d'être publiés. Seuls les contributeurs connus et reconnus pourraient ne pas être bloqués.

Au risque de choquer les administrateurs (et fidèles lecteurs) de wikipédia, qu'est ce qu'on en a à faire de ces contibuteurs indélicats, grossiers qui écrivent n'importe quoi n'importe comment. Qui va rechercher leurs articles inintéressants , qui va les lire ?
Alors pourquoi se prendre la tête avec eux ? Il suffirait d'ajouter un bandeau "article douteux" en tête ce ces articles qui ne correspondent pas aux normes wikipédiennes ou pour indiquer la teneur douteuse de l'article.