21 févr. 2014

Où l'on reparle de la voiture électrique

Il paraît que ça démarre doucement, tout doucement.. Le concept, pourtant séduisant au départ, pour de nombreuses raisons, surtout écologiques, se heurte en premier au manque d'autonomie des batteries qui n'autorisent qu'un kilométrage limité. Les points de recharges sont peu nombreux, et pour la plupart, bien plus éloignés les uns des autres que ne le permet l'autonomie du véhicule. Alors, une solution ? Oui, déjà pouvoir recharger ses batteries n'importe où l'on trouve une prise de courant, comme on le fait déjà pour smartphones ou ordinateurs portables. Donc, transporter un chargeur, un câble, que l'on pourra utiliser chez soi, chez quelqu'un, sur son lieu de travail, etc... Eh bien ça existe, depuis peu tout du moins chez Renault, mais... Il est vendu... 600 euros !!! Alors qu'il devrait faire partie de l'équipement de base du véhicule... Donc, on paye sa location de batterie dans les 70 euros par mois, et on achète son câble ! Et on voudrait que la voiture électrique supplante le moteur thermique actuel ? C'est pas gagné avec de telles pratiques commerciales.

Ceux qui ne font que tourner autour de chez eux n'y gagneront rien, puisque la location des batteries coûte sensiblement le même prix que l'essence utilisée, et en plus, ils auront l'épée de Damoclès sur la tête de rester en rade en rase campagne sans pouvoir se faire dépanner par quelqu'un qui pourrait apporter un bidon de carburant. En plus, faire le plein d'essence de son véhicule demande quelques minutes (plus si on papote avec le pompiste...) alors que la recharge de la voiture électrique demande au minimum une heure (pour pouvoir repartir..) et plus de 8 pour une recharge complète (interdiction de ressortir avant le lendemain matin !).

Il y a pourtant des solutions, mais il faut voir grand et anticiper. Il existe une voiture électrique qui permet de faire près de 500 kilomètres avec une seule charge, elle dispose en plus d'un réseau de postes de recharge capables d'offrir une demi-charge de batterie en 20 minutes environ (le temps d'aller boire un café ou de faire une course, puisque ces postes sont installés sur les aires de stationnement des autoroutes, ou dans les centres commerciaux), il y en aura tous les 200 kilomètres en 2015 et ce "remplissage" est gratuit ! Il y a quand même un hic sinon ce serait trop beau : l'histoire se passe aux USA, l'automobile en question, la Tesla Model S coûte entre 60.000 et 80.000 euros soit 3 à 4 fois plus qu'une Zoé.... Sans doute qu'à ce prix, le câble est offert !

Voir l'article page 14 du numéro 792 de 01.Net

2 commentaires:

guikko a dit…

Oui enfin Renault et Tesla ne sont pas les seuls à faire de l'électrique. BMW (avec la i3), Nissan (Leaf), VW (e-up), sont autant de voitures qui ont chacunes leurs caractéristiques propres. Par exemple, la i3 n'a pas besoin d'une borne pour se recharger, il suffit juste d'une prise de courant traditionnelle. D'autre part, la batterie n'est pas toujours en location. Une forte garantie sur cette batterie est possible.

Gilles Wittezaële a dit…

Pour dire aussi que le modèle USA va diminuer de prix si on en fabrique plus.
Contrairement à la voiture FR où le business model va s'imposer : voiture "pas chère" + batterie à louer dont bizarrement le prix va augmenter au fil du temps...