29 nov. 2009

Il m'énerffe....

... comme dirait un ami Haaalsssassssien (du bas-rhin, un vrai) ! Qui ? Cette espèce de %$*£grrr de Firefox ! Le chouchou des adeptes du Libre, la fierté de Mozilla Europe et de Tristan Nitot réunis, lequel en parle toujours avec un enthousiasme débordant, le meilleur navigateur, celui qui est venu à bout d'Internet Explorer, etc, etc....

Il lui avait tout de même fallu arriver jusqu'à la version 3.0.? pour qu'enfin, la majorité des problèmes de fuite mémoire soient résolus, qu'il ne se mette pas à ralentir inexorablement au bout de quelques heures d'utilisation, qu'il tolère un JavaScript qui tourne pendant ce temps sans manifester sa mauvaise humeur par des comportements erratiques, qu'il devienne agréable et confortable à utiliser en un mot.

Mais voilà, la version 3.5.x est proposée, précédée de son aura habituelle, prometteuse d'une plus grande rapidité, et de tas de choses remarquables. Comme les précédentes mises à jour avaient nettement amélioré l'interface et le comportement du navigateur, on dit oui et... catastrophe ! Non seulement, on retrouve les ralentissements déplorés autrefois, mais d'autres choses déraillent alors qu'elles fonctionnaient parfaitement avec la version précédente ; par exemple, je perds plusieurs fois par jour ma session avec Wikipédia, chose qui ne m'arrivait jamais avant, et ne m'arrive pas du tout avec un autre navigateur (et où diable est planquée la gestion des cookies ?), le cache est de nouveau à fonctionnement variable, il est terriblement long à se lancer et pire, à s'éteindre (d'accord, j'ai pas mal d'onglets ouverts qu'il doit sauvegarder), et, le comble, il plante tout seul comme n'importe quel IE d'antan (en ouvrant la fenêtre d'envoi de bug toutefois...) ! Pas très encourageant tout ça.

Alors, pourquoi je continue à m'en servir ? Tout simplement parce que j'utilisais un script wikipédien qui ne tournait que sur Firefox ! Mais, ça tombe bien, j'ai considérablement ralenti, pour ne pas dire cessé complètement, mes activités d'administration sur l'encyclopédie, je n'ai donc plus l'usage quotidien de ce script spécifique. Du coup, j'ai redécouvert l'excellent Safari dont je disposais mais que je n'utilisais jamais : il ne plante pas, il ne perd pas ma session sans arrêt, et ne semble pas, pour l'instant, être pris d'une incoercible lassitude au bout de quelques heures d'utilisation....

Allez, sans rancune, on va attendre la sortie de la version 3.6 de Firefox ! A moins que je ne teste Opera !

3 commentaires:

olivier a dit…

Oui ! Excellente idée d'utiliser Safari (en version 4) le meilleur navigateur pour ne pas de perdre dans les courants d'Internet :-))

Anonyme a dit…

"et où diable est planquée la gestion des cookies ?"

Dans l'onglet Vie privée des Préférences de Firefox, alors que pour Safari c'est dans l'onglet Sécurité. Je préfère la gestion des cookies de Firefox, il permet de définir un réglage général ainsi que des exceptions (des sites qui sont toujours ou bien jamais autorisés à distribuer leurs cookies). Firefox peut aussi effacer tous les cookies à la fermeture du navigateur, sauf ceux définis dans les exceptions.

Serein a dit…

Moi j'ai un terrrible problème avec Firefox... la version 3.5 fait totalement dérailler mon gmail (sur Mac) alors qu'il n'y a aucun souci sur PC.

Du coup je reste à la 3.0, qui est parfaite pour mon usage...

(si quelqu'un a une piste pour mon gmail, je prends quand même ;-)