2 sept. 2011

La fin de l'été ?

Quand septembre arrive, on a toujours l'impression que l'été est fini, même si ce n'est pas vrai, puisque l'automne ne commence officiellement qu'à la fin du mois, mais ce sont les activités humaines qui donnent cette impression. En effet, après la torpeur des mois de juillet et d'août, quand tout s'arrête, du boulanger au plombier en passant par la vie associative et administrative, c'est le brusque réveil. Là, brutalement, en quelques jours, c'est le branle-bas de combat, tout le monde s'agite, les magasins sont remplis de gens qui font leurs courses de rentrée, les agendas recommencent à se remplir, les écoliers sont énervés, leurs parents ne le sont pas moins, les étudiants, bacheliers de la veille, débutent une nouvelle vie, les autres s'étonnent de voir qu'il y a de nouveau du monde sur les routes, les boîtes mails reprennent du service, faut songer au renouvellement des adhésions aux diverses instances que l'on fréquente, ceux qui sont partis quelque part trient et classent leurs photos, les autres font éventuellement des projets pour les prochaines vacances...


Alors, plus les jours raccourcissent, plus on s'agite ? Avant de s'endormir après les fêtes de fin d'année pour ne se réveiller qu'au printemps ? Une étude à faire sur le comportement de l'européen moyen de l'ouest de l'Europe ? Comment ça se passe ailleurs ? Déjà, tout dépend des habitudes scolaires, mais surtout de la zone climatique. Dans l'hémisphère sud, c'est à l'envers par rapport à nous.. Non, je ne veux pas dire qu'ils marchent la tête en bas comme dans une célèbre publicité, mais comme les saisons sont inversées, je suppose qu'il en est de même pour la vie scolaire, associative, etc... Et puis, ça doit dépendre aussi de la latitude, parce que dans le Grand Nord, quand on est bloqué dans les glaces neuf mois de l'année, on doit plus s'agiter pendant les trois mois qui restent. Eh non, je ne sais pas du tout comment ça se passe dans les pays équatoriaux....

Eh bien, plutôt que de s'agiter dans le mouvement brownien général, il faut profiter des derniers beaux jours, des couleurs qui changent dans la nature, de la douceur de l'air, en attendant de .... (re)partir en vacances !

2 commentaires:

olivier a dit…

Les joies de la rentrée. Enervement, stress pour faire les courses de dernières minutes, les inscriptions aux clubs de sport, de loisirs ..... En quelques jours, on a perdu tout le bénéfices des vacances.

Nanou a dit…

Septembre c'est aussi (pour la gourmande que je suis :-),le mois de la cueillette des mûres, raisins, champignons, pommes...
Un bon moyen de faire le plein de vitamines pour affronter au mieux cette maudite rentrée.