20 oct. 2007

Sacs de noeuds sur IRC

Il était une fois un serveur IRC nommé Creatixnet, basé physiquement dans le Tennessee, et administré humainement par un homme plus ou moins seul, qui en avait fait son principal hobby, son enfant en quelque sorte. Sur ce serveur étaient installés plusieurs canaux (chans), dont celui de Framasoft, Léa Linux, et quelques autres dont un que je fréquente beaucoup et où je retrouve toute une bande de copains et copines tous les jours.

Lundi 15 octobre à 11h, tout le monde s'est trouvé déconnecté, brutalement. On a attendu, parce que ce sont des choses qui arrivent, mais ça ne revenait pas, et mardi, ce n'était toujours pas revenu. On se replie sur des chans de secours, sur Freenode, chans qui avaient été créés auparavant, mais n'avaient encore jamais servi, et on tente de récupérer tout le monde, par mail, par messagerie instantanée, par l'intermédiaire d'autres chans sur d'autres serveurs où certains se retrouvaient aussi, nous étions tels des naufragés sur le radeau de la Méduse, tendant des perches aux copains abandonnés ! L'une d'entre nous, qui connaissait l'administrateur tente de le contacter pour savoir ce qu'il en est, et y parvient au bout de plusieurs heures. Et là, nous apprenons que pour des raisons personnelles, il arrête toute activité, toute maintenance sur Creatixnet, qu'il abandonnait en un mot... et nous voilà tous orphelins, #baroque-fr, #lealinux, #framasoft, etc... ou plutôt sdf, même si petit à petit tout le monde se rejoignait sur Freenode.

En tant que chan op de Framasoft (bien consciente hélas que le titre ne donne pas les compétences techniques), je fonce sur les forums de Framasoft, tente de réveiller les autres opérateurs, annonce que tout le monde attend tout le monde sur Freenode, envoie un message privé à un des administrateurs... tandis que #lealinux migre officiellement sur Freenode, et que #baroque en fait autant.

Mais voilà, sur un chan, il y a des bots (des robots programmés pour effectuer certaines tâches automatiques), mais il y a aussi des humains, qui en sont en quelque sorte les administrateurs, avec certains droits que n'ont pas les simples usagers, et là, pour l'instant, sur nos nouveaux chans, il n'y a personne pour "gouverner"... On court après un mot de passe de "registration" qui s'avère non indispensable pour les tâches courantes, on essaye de mettre la main sur les personnes qui sauraient prendre les rênes, à l'aide de tous les moyens qu'Internet fournit, et enfin, on parvient à trouver "the right man for the right place" et le nouveau chan de Framasoft repart, tout guilleret, sur Freenode, avec plusieurs chan ops (au passage je cède ma place à plus compétent que moi) la migration est réussie !

Maintenant, il reste tout de même à récupérer quelques copains disparus dans la tempête, qui doivent errer à la recherche de leurs salons préférés. Qu'est-ce que ça ne fait pas faire l'addiction à l'IRC tout de même !!

2 commentaires:

olivier a dit…

"Et là, nous apprenons que pour des raisons personnelles, il arrête toute activité, toute maintenance sur Creatixnet, qu'il abandonnait...
Quelle incorrection ! laisser des internautes "orphelins" de leurs chans sans les prévenir. Vraiment ce monsieur abuse grave.

On peut aussi constater une grande solidarité entre les internautes pour retrouver un moyen de communiquer entre eux.

mosted a dit…

Je me souviens de creatixnet. C'était un serveur tout nouveau quand j'y suis arrivé. c'était assez chouette comme truc. Dernièrement j'ai essayé de m'y connecté, mais plus de réponse. Dommage, vraiment agréable ce serveur.

Allez à plus sur Freenode, ou EpikNet aussi :) salon #boulets