7 mars 2015

Un autocar, pourquoi pas ?

Ils ne sont plus comme ça quand même !
Toujours dans le registre des transports, il paraît qu'une nouvelle loi va instaurer des transports par autocar entre les grandes villes de France et donc, pas seulement pour relier deux bourgs dans le même département, comme ça existe déjà, ou pour transporter les écoliers. Ce serait quelque chose qui ressemblerait aux transports internationaux en Europe, genre Eurolines, mais pour l'hexagone seulement.

Pourquoi ne pas prendre sa voiture, pour aller, par exemple, de Paris à Toulouse ? Parce qu'entre l'essence, les radars, les éventuels péages, les limitations de vitesse piégeuses (*), la fatigue... Le train ? L'avion ? Ça va plus vite, mais c'est plus cher, et pour l'avion, faut se rendre à l'aéroport ce qui allonge le temps de trajet (**). Alors, pourquoi pas le car ? L'idée, déjà utilisée dans toute l'Europe, pourrait sans doute être tout à fait adaptée à l'intérieur du pays.

J'ai pratiqué ce moyen de transport, non pas en France, mais entre Cracovie, au sud de la Pologne, et la Normandie et y ai trouvé de nombreux avantages. Déjà, le car est très confortable, sièges inclinables larges, repose-pied, tablette, on est bien mieux installé qu'au milieu d'une rangée en classe économique d'avion. Il y a des toilettes, une vaste soute à bagages, et on voit du pays. Et surtout, surtout, le car est obligé de faire une pause de 20 minutes toutes les trois heures, donc on peut se dégourdir les jambes, se rafraîchir, casser la croûte, etc. même si une pause à 4h du mat' sur une aire de stationnement d'autoroute allemande n'est pas forcément une halte très touristique !! La contrepartie, c'est le temps passé, il avait quand même fallu 23 heures pour faire 1700 kilomètres....

Donc, voilà un moyen de transport peu onéreux, amusant, intéressant par la vue des paysages traversés, mais réservé à ceux qui ont le temps, dont les déplacements n'ont pas lieu que pour un court week-end ; pour des retraités par exemple, ou pour des étudiants au seuil des grandes vacances, ou enfin pour ceux qui ont horreur de rester assis à la même place pendant de longues heures donc pas seulement pour les pauvres, comme aurait dit le ministre !

(*) Autoroute = 130, mais là, pendant 500m c'est à 110. Départementale = 90, mais là, avant le virage, c'est à 70, puis à 50 très vite puisqu'on a passé le panneau de la commune même si on est encore en plein champ .... 
(**) Bien sûr qu'il faut aussi aller à la gare pour prendre le train, mais les gares sont habituellement en centre ville, pas en périphérie (sauf certaines gares TGV qui sont au milieu de nulle part), et on a pris comme exemple Paris - Toulouse, pas Le Lourou Béconnais - Toulouse !! 

1 commentaire:

DarkoNeko a dit…

"une nouvelle loi va instaurer des transports par autocar entre les grandes villes"

Pour ce que j'en comprend, il s'agit plutôt de lever l'interdiction d'en faire (la loi avait été instaurée pour virer la concurrence à SNCF)