15 mai 2008

Une innovation ?

Avec tous nos engins électroniques nomades, on est toujours à la recherche d'une source d'énergie pour les faire fonctionner de façon autonome. Ils ont des batteries, choses rétives qui ont la fâcheuse habitude de s'user et de se décharger à toute allure, malgré tout le soin que l'on prend d'elles. Il y a les partisans de l'économie : on coupe le wi-fi (et le bluetooth s'il y a lieu), on diminue la luminosité de l'écran, on n'utilise pas d'écran de veille mais plutôt, on active les économies d'énergie que l'on règle au maximum, et.... on s'enquiquine, parce qu'on n'y voit plus rien, parce qu'Internet est coupé, parce qu'il faut que le disque dur se relance, etc.. Pour une meilleure durée de la charge de la batterie à long terme, on prend soin de la décharger régulièrement, voire, pour certaines catégories, on l'ôte quand l'objet est sur secteur.. Mais quoi qu'on fasse, quel que soit le soin qu'on prenne de nos batteries, elles finissent toujours par vieillir, et tiennent de moins en moins longtemps la charge.

Alors, quelle est la solution ? Courir après les prises de courant dans les zones habitées ? Faire des pétitions auprès de la SNCF pour que "tous" les trains soient équipés avec prise à chaque place ? Trimballer tout un lot de batteries de secours (ce qui finit par être cher et encombrant) ? Mais non... il y a beaucoup mieux !

Il faut revenir à la manivelle, celle que nos aînés ont connue pour faire fonctionner les phonographes d'antan, ou au remontoir comme pour les montres et les réveils, voilà qui est écologique, simple, sûr, même qu'on n'a pas besoin de courant, et que c'est utilisable en plein désert !

Alors voilà, on prend son eee d'une main, on enclenche la manivelle de l'autre, et on tourne. Plus qu'on fait de tours, plus qu'on a d'autonomie, et si on sent que ça faiblit alors qu'on est en pleine conversation avec ses copains d'IRC, vite, quelques tours de manivelle et ça repart. On pourrait aussi prévoir une clé, si la manivelle tient trop de place, voire une sorte de pédalier, mais là, ce ne serait plus pour une utilisation nomade.

Elle n'est-y pas bonne mon idée ? D'ailleurs, d'autres ont pensé à quelque chose de similaire... l'OLPC est prévu avec un yoyo de rechargement.. regardez de ce côté . Donc, plein de pistes à creuser pour rendre nos indispensables compagnons totalement libres !

Et merci à Smeagoogle qui m'a donné cette idée de billet de blog, lors d'une conversation.. alimentée par courant électrique !

3 commentaires:

Antoine a dit…

Ca existe déjà pour recharger un téléphone mobile, voir ici : 360 tours de manivelle pour 10 minutes de communication !

olivier a dit…

Une manivelle pour recharger ! En voilà une super riche géniale idée.
Mais où s'arrêtera le progrès ?

Séverine a dit…

En des temps plus anciens, mais les moins de 20 ans peuvent connaitre, ce n'est pas l'ordinateur que je faisais démarrer à la manivelle mais la 4L !!!!
Il existe déjà des lampes de poches qui se rechargent à la manivelle de même que des lampes de camping.