14 juin 2008

Onomatopées, borborygmes et expressions

Dans la vie courante, quand on converse oralement avec quelqu'un, on emploie des mots, bien sûr, mais aussi des intonations variées, des gestes, des mimiques, toutes choses assez difficiles à transposer dans les conversations écrites, comme celles que l'on pratique sur IRC. Mais on peut se débrouiller quand même, et faire passer les nuances courantes qui rendent les paroles moins abruptes et plus imagées.

Déjà, il y a les smileys, bien connus, qui traduisent le sourire :-) le rire :-D la suspiscion ;-) la déconvenue :-( la surprise ^ ^ avec d'infinies variantes. Puis il y a les onomatopées, telles qu'on les rencontre dans les bulles des bandes dessinées : slurp, bing, pchitt, crac, et plein d'autres. Enfin, il y a tout un lot de mots qui synthétisent émotions, réactions, impressions.. en voici quelques unes, avec leur libre traduction.

- erf : c'que j'suis con... (dans le sens, j'aurais pu comprendre avant..)
- arf : variante du précédent, dans le sens, quel boulet je fais. Peut aussi signifier la surprise (voir le contexte)
- pffff : soupir (plus il y a de f plus le soupir est profond), ou les bras m'en tombent, dans le sens de "c'est pas possible de voir ça.."
- grrr : là aussi, plus la colère (pas forcément sérieuse..) est forte, plus il y a de r
- hihihi : variante moqueuse du classique lol (mdr en français)
- hahaha : variante plus mâle du précédent.
- wouarf : s'écrit avec un ou plusieurs f en fonction du degré d'hilarité du locuteur.
- hu : correspond à euh..
- gniark gniark : le ricanement de la sorcière. Par exemple, celui qui a eu le dernier mot dans un troll Vi/Emacs (ou Mandriva/Debian, ou similaire), peut conclure en écrivant ça.
- grigrigri : suit habituellement une vanne envoyée à quelqu'un, (répandu sur un chan particulier, plus rare ailleurs).
- voui : à la place d'un oui, peut signifier "exactement" ou "c'est bien ce que je disais".
- ouip : variante du précédent
- nan : un "non" qui, en conversation orale, s'accompagnerait d'une vigoureuse rotation gauche droite de la tête.
- saymal : à dire oralement pour comprendre (le comble, puisque c'est de l'écrit), exemple : Vi saymal ! On peut aussi dire sapu dans le même sens.
- rha ou rhaaa : équivalent de grrr mais dirigé vers soi-même, ou sa saloperie d'ordinateur, signifie souvent, pu**** de bo**** de me*** ça ne marche toujours pas. A ne pas confondre avec ..
- rhooo : traduit un oh dans le sens de "tu exagères" avec nuance affectueuse. Exemple : "je suis trop laide".. réponse "rhoooo nan !".
- nanmého : ou nanmeho (pour ceux en clavier qwerty), se traduit par "ça va pas la tête ?" ou similaire.
- re : peut aussi s'écrire reuh, ou reuhhhh si on est en forme, se dit quand on revient dans un salon de discussion après en être parti quelque temps auparavant.

Il y en a plein d'autres, qui s'ajoutent aux abréviations du genre bcp, t'a l'heure, 'jour, bsoir, tlm, et autres emprunts au langage SMS, sans oublier certaines expressions personnelles. Tout ceci rend la communication écrite beaucoup plus vivante, et souvent très marrante !

Sur ce, @+ et bn à tlm :-)

4 commentaires:

olivier a dit…

Merci pour ce petit dico bien utile.
Reste à créer des raccourcis clavier avec les touches Fonctions pour écrire plus vite (F1 = erf .. etc)

pfffff @+

Séverine a dit…

Merci d'enrichir ma culture. Je vais essayer de mettre en application sur baroque.fr
Y'a quand une chose que je préfère écrire et surtout dire, c'est pu**** de bo**** de me***plutôt que - rha ou rhaaa :-))))
Pour la création des touches raccourcis clavier, ça pourrait le thème d'un atelier pour la saison 2009 !?!

olivier a dit…

nanmeho Vi et Emacs c'est la même chose gniark gniark

Anonyme a dit…

Hélène a dit : @+ et bn à tlm :-)
que veut dire "bn" ? (ces temps-ci je cherche à enrichir ma culture générale)
bonne journée à tlm ! :)