3 mai 2009

N'hésitez pas ! Ou les dérives de l'angélisme

N'hésitez pas ! C'est le slogan de Wikipédia pour inciter tout un chacun à contribuer à l'encyclopédie libre, et à apporter sa petite ou plus grosse pierre au formidable édifice qu'est ce projet. Quelle belle idée c'était ! Pouvoir être un acteur de ce web que beaucoup n'avaient découvert que depuis peu, et de pouvoir enfin "agir" sur des pages habituellement statiques. Mais, c'était en 2001.... et maintenant ?

Maintenant, n'importe qui peut s'exprimer sur Internet, on ne compte plus les forums, les blogs, les tribunes, les différents chats et autres groupes de discussion, les réseaux sociaux, tous endroits où l'on peut très facilement utiliser son clavier pour raconter sa vie, insulter son voisin dans le plus parfait anonymat, exposer au monde entier ses théories novatrices, faire connaître sa petite entreprise, crier à la terre entière que l'on est très amoureux de xxx, etc...

Et bien entendu, sur Wikipédia, où cette interaction est à la base de la construction de l'encyclopédie, nul ne s'en prive, et on se demande si en insistant sur le dogme "N'hésitez pas à modifier les articles !" on n'a pas ouvert une sacrée boîte de Pandore dont on ne maîtrise pas encore sans doute tous les effets pervers.

Pervers ? Voilà le mot qu'il ne fallait pas dire... c'est l'expression d'un point de vue qui est très loin de faire l'unanimité ! Comment ça, empêcher les gens de s'exprimer ? Estimer qu'un catcheur (chanteur, écrivain en devenir, écolier, etc...) n'est pas encyclopédique, même s'il est écrit en charabia, alors que l'article pourrait être amélioré ultérieurement, et que ce n'est pas la faute du pauvre contributeur s'il ne maîtrise pas très bien les finesses de la langue française ? Pire encore, faire remarquer par un bandeau anonyme qu'écrire "va te faire foutre sale con" est incorrect vis-à-vis de l'auteur de cette sentence (il s'amusait, il s'est juste trompé et a cliqué trop vite), et qu'il faudrait une explication personnalisée, sinon, le contributeur risque de se décourager irrémédiablement, et ne plus revenir....

De moins en moins de contributeurs ? Ou plutôt sont-ils de moins en moins bonne qualité ? Ouvrir la porte à tout un chacun, en le laissant dire et faire n'importe quoi ne va-t-il pas à l'encontre de la crédibilité et du sérieux justement du projet ? Va-t-on attirer des personnalités pointues dans des domaines rares en mettant leurs productions sur le même pied d'égalité que les balbutiements charabiesques concernant un obscur participant de télé-réalité ?

Maintenir une cohérence encyclopédique au projet, traquer les vandalismes grossiers, expliquer longuement leurs erreurs aux contributeurs maladroits, discuter patiemment avec les malveillants de tout acabit, nécessite de nombreux bras, beaucoup d'énergie, et suscite rapidement un profond découragement devant ce rocher de Sisyphe qui redescend dès qu'il est arrivé en haut !!

Il est étrange de constater d'ailleurs que ceux qui sont les plus enclins à l'indulgence, qui réclament des explications personnalisées, qui prônent le dialogue permanent et patient, qui estiment que tout sujet est encyclopédique, qu'il ne faut surtout pas supprimer le moindre article, même indigent, qu'on doit accueillir gentiment les nouveaux, même ceux qui vandalisent d'emblée, mettent souvent beaucoup plus d'ardeur, voire de hargne, à vilipender le contributeur qui fait un ménage laborieux et déprimant qu'à faire de la pédagogie patiente auprès des nouveaux... Sans doute agissent-ils ainsi au nom de la sacro-sainte liberté d'expression ?

Il y a toujours eu des gens chez lesquels l'idéologie dominait tout, et masquait d'un voile aussi solide qu'opaque l'observation de la toute bête réalité quotidienne. Des gens comme ça, on en voit souvent, et pas seulement sur Wikipédia, tiens, en période électorale, on en voit même partout !!!

7 commentaires:

Serein a dit…

On sent une petite pointe d'énervement chez la douce et sainte Theoliane... :D

Plus sérieusement : je suis globalement d'accord avec toi. Je continue à être optimiste et à penser que tout le bon boulot qui est fait compense les inévitables problèmes. Mais ça n'empêche pas d'en avoir parfois par-dessus la tête des bêtises qui sont dites et écrites sur WP, y compris par les "donneurs de leçons" qui restent soigneusement éloignés de la crasse quotidienne des RC.

Grimlock a dit…

Pas mieux, vraiment pas mieux.

Ludo a dit…

J'aime beaucoup ce billet, dont l'analyse me parait juste. On sent du vécu...

Sylvain a dit…

Ce ui est ici dénoncé est très pertinent, car bel et bien réel. Malheureusement, diront certains.

Perso, je fais partie des optimistes-réalistes ! Il y a donc de l'avenir, mais l'éducation ne doit jamais cesser et le développement de l'esprit critique ne se fera jamais chez toutes les personnes composant une société...

Dans le fin fond, Internet est aussi la vraie vie, avec de vrais humains, avec leurs qualités et leurs défauts, avec des bons et des cons (Une seule lettres fait beaucoup de différence ;-))

DC a dit…

Règle du "n'hésitez pas !" ou pas, les (plus ou moins gentils) vandales n'hésiteront jamais, eux... Il me semble que cette règle est avant tout là pour donner confiance à ceux que l'univers (et l'interface) wiki pourrait intimider. Et donc simplement légitimer le fait de se lancer sans hésiter.

Anonyme a dit…

à se lancer trop fort, on finit par se faire mal :)

Pymouss a dit…

On devrait bloquer en écriture les vandales avant leur premier edit, en fait. Comme ça, on contribuerait antre gens raisonnables et tout serait parfait !