14 mai 2010

Quand les journalistes sportifs....

... expliquent l'anatomie et la pathologie, ça donne ce monument d'anthologie :

« xxx a pris un coup sur le talon, ou plus exactement sur le nerf qui irradie le talon. Et cela a eu pour effet de lui endormir le talon, au point de ne plus le sentir sous lui. » (*)

Ah le nerf du talon ! Et ce pauvre talon tout irradié !! Ce joueur n'est sans doute pas près d'oublier cette sinistre aventure. Enfin, il va mieux, qu'il a dit son entraîneur, maintenant, faudrait pas qu'il se froisse le nerf du genou !

Peut-être faudrait-il que les rédacteurs de l'Equipe, d'où est tirée cette citation, aient, durant leur formation professionnelle, quelques notions d'anatomie, ce serait moins drôle, mais plus sérieux. Ce n'est pas leur métier ? Ah mais alors, pourquoi qu'ils en causent alors ? Est-ce que je me mêle de raconter comment machin a fait un nanavant dans la surface de réparation, en se cognant avec sa raquette ?

(*) L'Equipe - jeudi 13 mars - page 3

1 commentaire:

olivier a dit…

".. Ce n'est pas leur métier.. " Certes, mais les blessures sont monnaie courante dans le sport, elles font parti du sport. Ces gentils journalistes sportifs en parlent nécessairement, alors ils pourraient, en effet, avoir un minimum de connaissance et sans connaître toute l'anatomie, au moins connaitre une partie. Le spécialiste du foot, devrait connaitre l'anatomie de la cheville, du genou, le spécialiste du tennis connaitre celle du poignet, du coude ...